©2018-2019 by Soiz' Naturopathe. Tous droits réservés. Mentions Légales 

  • Soizic Huet

Les plantes : nos alliés pour un été tranquille

Si si je vous assure l’été va bientôt pointer le bout de son nez même si pour l’instant nous pouvons avoir un doute au vu de la météo clémente pour nos plantes et nos légumes, mais pas pour sortir nos espadrilles. Alors le compte à rebours à commencer et il serait temps de se préparer pour le jour J. Imaginez nous venons de passer les derniers mois emmitouflés sous nos différentes couches de vêtements laissant peu de chance d’exposer notre peau au grand air, je ne parle pas de nos petits pieds habitués à être enveloppés dans leurs chaussettes et chaussures bien fermés. Ça se prépare donc une sortie en douceur pour vivre pleinement ces mois placés sous le signe de chaleur, soleil et de surcroît à l’air libre.

Les plantes, une fois de plus, se révèlent des alliées précieuses pour passer un été tranquille. Elles deviennent vite indispensables face aux petits tracas, bobos et elles nous permettent de prendre soin de soi pendant la période estivale.



COMMENT DORLOTER MES PETONS



S’il y a une saison pour prendre soin de nos pieds, c’est bien durant la saison estivale. C’est une belle façon de rendre à César ce qui est à César pour notre voûte plantaire qui quotidiennement supporte notre poids et assure notre verticalité. Imaginez ce que nous leur faisons subir à nos petons. En effet, qui me lancera la première pierre quand nous avons toutes, au moins une fois, craqué pour l’achat d’une paire de chaussures où pour rentrer nos orteils cela se fait à grand renfort de chausses- pied et nous donne l’impression de marcher avec 3 orteils en moins et une grimace sur le visage, mais sur les conseils d’une vendeuse qui nous assène « c’est normal, elles vont se faire », on serre les dents et déambulons telle une Geisha en espérant ne pas avoir un sprint à faire pour attraper notre bus. Alors mon premier conseil : on achète ses chaussures plutôt le soir, car nous avons les pieds plus gonflés et on attend 5 minutes avant de valider son choix.

Vous imaginez aussi le choc de passer du stade chaussettes à rien du tout, c’est comme sortir vêtu d’un anorak à un bikini. Non, soyons raisonnables et préparons en douceur cette transition.

Quelques règles d’or pour des pieds en pleine forme prêts à s’exhiber :

Ø Trempez ses petons : le soir dans une bassine d’eau tiède avec 2 cuillères de bicarbonate, ils vous en sauront gré.

Ø Séchez sans oublier entre les orteils : Les mycoses ne s’installeront pas.

Ø Poncez avec douceur : La plante des pieds et les callosités pour ensuite les envelopper de douceur avec un massage à l’huile d’amande douce ou de du beurre de Karité et enfilez une paire de chaussettes en coton (très glamour je le conçois)

Ø Protégez les zones de contact : on remet ses petites sandales, inévitablement la peau n’est plus habituée à ce contact et on peut se retrouver avec des ampoules. Rien de tel que la membrane de la coquille d’un œuf à déposer sur les zones susceptibles d’avoir des ampoules et protégez le tout avec un pansement. La peau va absorber les protéines et vitamines de la membrane de l’œuf et celle-ci vous servira de peau pour environ trois jours.

Ø Les chaussures, vous les garderez saines : votre alliée est le tea tree avec quelques gouttes sur la semelle. Une façon de plus d’éviter les mycoses et autres champignons. Talquez les semelles intérieures pour supprimer l’humidité avant de les porter.

Ø Bien choisir ses chaussures et alternez les modèles : Bon ok, sans avoir un placard à faire pâlir les fashionistas, il est bien de changer de modèle afin d’éviter des postures délétères pour toute la structure squelettique. À savoir que le port de chaussures à talon va augmenter la pression à l’avant, avec 5 cm, on augmente la pression de 57% ; avec 7 cm de 76 %.Ce qui peut se traduire par une rétractation du talon d’Achille et des douleurs lombaires dues à la bascule du bassin. Alors quid des ballerines ? Eh bien ce n’est pas mieux, car leurs semelles ultrafines ne protègent pas des divers chocs du terrain et peuvent être à l’origine d’une inflammation chronique de la membrane fibreuse qui relie le talon à la base des orteils. C’est douloureux !! De plus le port des ballerines peut être à l’origine d’une épine calcanéenne (excroissance osseuse sous la voûte plantaire). Bon je termine par les tongs ou mules qui ne sont pas non plus les meilleures solutions pour vos petits pieds, car outre le fait que la semelle ne va pas amortir les chocs comme les ballerines, les orteils vont se crisper en permanence pour rester fixer à vos pieds au risque de se faire une tendinite … bon le mieux étant encore de marcher pieds nus !



QU’EST-CE QUE J’EMPORTE DANS MA TROUSSE DE TOILETTE



C’est le moment de sortir de notre cocon, de découvrir d’autres horizons ou simplement s’évader dans son jardin. Bref c’est la période où l’on devient nomade et souvent on se trouve face à un vrai casse-tête dans la confection de sa trousse de toilette qui doit contenir l’essentiel pour parer à toutes sortes d’imprévus : piqûre, coups de soleil, mal des transports et puis avoir bonne mine. De plus quand on prend l’avion cela devient une gageure si l’on garde son bagage en cabine. Pas de panique, une fois de plus nos petites huiles essentielles vont nous sauver la mise.

Ø HE Citronelle de Java (Cymbopogon winterianus Jowitt) :

· Anti moustique par excellence avec 2 gouttes sur l’oreiller ou le revers du col du pyjama. Elle peut être associée avec la Palmarosa ou la lavande Aspic (contre les taons).

· Arthrite et tendinites, grâce à sa composition riche en aldéhydes terpéniques, elle agira comme un anti-inflammatoire percutané. Autrement dit, elle permettra de réguler les réactions inflammatoires au niveau de la peau notamment en cas d’inflammations articulaires ou respiratoires.

· Nervosité les soirs d’été, une application ou une diffusion de citronnelle, aidera donc, non seulement à lutter contre les moustiques, mais aussi pour les personnes stressées ou nerveuses, à se détendre, à dormir un peu plus profondément, et plus apaisées. En diffusion : 8 à 20 gouttes de la citronnelle de Java et petit grain de bigarade.

Ø HE Lavande Aspic (Lavandula latifolia cineolifera) :

· Piqûre d’animaux (méduses, guêpes, moustiques …) c’est la HE par excellence contre les agressions des bestioles avec ses vertus antitoxiques et anti venin. À diluer 1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic dans 4 gouttes d’huile végétale.

· Coup de soleil, elle a la propriété d’un puissant cicatrisant et d’un remarquable anti douleur. À diluer 4 gouttes de HE Lavande Aspic dans une noisette d’huile végétale.

Ø HE Menhe poivrée (Mentha piperita) :

· Mal des transports, effet garanti pour calmer les états nauséeux en prenant une goutte sur un morceau de sucre. Attention pas de menthe poivrée pour les femmes enceintes et les enfants.

Ø Palmorosa (Cymbopogon martinii) :

· Déodorant, elle est parfaite pour vous protéger des mauvaises odeurs sur les vêtements. 1 goutte diluée dans un peu d’huile d’amande douce sous les aisselles.

Ø Tea tree ( Melaleuca alternifolia) :

· Mycoses, le tea tree est reconnu pour ses propriétés antibactérienne et antifongique et donc super efficace pour lutter contre les mycoses des pieds. 2 gouttes mélangées avec une noisette de votre huile favorite.

· Herpès : appliquer une goutte pure sauf sur peau sensible (auquel cas diluer une goutte dans une cuillère à café d'huile végétale) directement sur le bouton.

Vous voilà parée pour partir l’esprit tranquille en rajoutant une eau florale (hydrolat) en fonction de votre peau qui servira autant pour les petits et les grands.

Ø Hydrolat de bleuet : Il apaise les yeux irrités, gonflés. Idéal en compresse sur les paupières en fin de journée quand ça picote, démange. De plus il redonne un coup de frais au teint en resserrant les pores de la peau et cerise sur le gâteau il calme les coups de soleil et apaise de manière générale les peaux réactives.

Ø Hydrolat de rose : Anti rougeurs, anti allergie, il favorise la régénération de cutanée et l’hydratation en profondeur. Un petit pschitt pour bien commencer la journée avant de mettre sa crème.

Ø Hydrolat de lavande : purifiante et apaisante. C’est l’allié incontesté des peaux à tendance grasse, car il permet d’équilibrer la production de sébum.

Ø Hydrolat de camomille : Calme les irritations cutanées et a aussi un effet apaisant sur les esprits. Une aide précieuse pour gérer les plus petits, car 1 cuillère à soupe dans l’eau du bain l’aidera à être plus zen.

Pensez à adopter les shampoings solides qui éviteront de se retrouver avec une trousse gluante du shampoing déversé à l’intérieur (c’est du vécu !!) et puis ce n’est pas considéré comme un liquide donc ça passe le contrôle avant d’embarquer en avion.



COMMENT PROFITER DU BIENFAIT DU SOLEIL



Le soleil est en principe notre compagnon durant l’été, ses bienfaits sont nombreux, car il nous permet de doper notre bonne humeur, de nous donner bonne mine, de faire le plein de vitamine D indispensable à notre système osseux et puis c’est le moment de partager du bon temps entre amis ou en famille en plein air. Mais comme toute chose, si l’on est dans l’abus, il y a le revers de la médaille et rapidement au lieu d’avoir bonne mine, on se retrouve à ressembler à une langouste après cuisson, les cheveux si disciplinés habituellement deviennent rebelles et nous donnent l’impression d’avoir troqué notre chevelure contre une botte de foin posée sur le dessus du crâne. Alors quelques conseils qui vous permettront de profiter de cet été en toute quiétude.

En premier lieu, on zappe la douche du matin avant de s’exposer. On évitera ainsi d’enlever le film lipidique fabriqué par notre peau, car il reste notre meilleur protecteur contre les UV. Bon je le redis, même si à grand renfort de messages émanant des plus hautes autorités, on sait que l’exposition entre 12h et 16h n’est pas recommandée. Les crèmes solaires sont un bon moyen de se protéger des radicaux libres dégagés par les UV, mais encore faut-il savoir les utiliser. J’ai trouvé la parade au niveau du visage, car souvent la crème coule sous l’effet de la chaleur et là, ça devient désagréable d’avoir les yeux qui picotent où même le mascara waterproof ne résiste pas et en moins de deux, on se retrouve en mode panda. La parade est d’éviter la zone du front pour la crème solaire et de privilégier le bout de son nez et le menton. Votre allié reste un chapeau qui remplira 2 fonctions : il protégera votre visage, vos cheveux et vous donnera un air si chic (on oublie le bob hein !!).

Tout se joue le soir après le bain de soleil, là on fonce sous une douche rafraîchissante et ensuite on réhydrate son corps à l’aide d’un gel à l’aloe vera, riche en éléments nutritifs (Vitamines : À, B1, B2, B3, B6, B9, B12 et PP et Éléments minéraux : calcium, cuivre, chrome, chlore, lithium, fer, manganèse, magnésium, phosphore, sodium, potassium), le gel d'Aloe vera est particulièrement apprécié pour ses propriétés adoucissantes et hydratantes. Il peut être appliqué en usage externe sur les brûlures, piqûres et autres irritations de la peau pour son effet calmant et cicatrisant.



ET MES CHEVEUX ALORS ?



Entre le vent, le soleil, la mer et le chlore des piscines, nos cheveux ne sont pas à la fête. Mais on peut inverser la tendance et prendre ce temps pour leur dédier un minimum de soin pas toujours facile à mettre en application le reste de l’année. Et pour cela notre atout gagnant : l’huile végétale (attention pas de confusion avec les huiles essentielles !). Rien de tel pour apporter pour :

· Les faire briller.

· Les hydrater.

· Les envelopper d’un fin voile protecteur.

· Les parfumer délicatement (on évite de se mettre du parfum sur le corps et l’on compense avec sa chevelure).

· Les réparer quand ils sont cassants.

Il y a pléthore pour opter sur une huile végétale qui deviendra vite un élément indispensable dans votre routine beauté. Vous pouvez aussi jeter un petit coup d’œil sur mon article « A la découverte des huiles végétales » consacrée aux différentes huiles utilisées en phytocosmétique qui vous aiguillera dans vos choix selon la nature de vos cheveux.


Comment les utiliser ?


Avant le shampoing, on applique l’huile en masque sur toute la chevelure et on laisse poser 15 min à toute la nuit (il est préférable de vous concocter un petit bonnet en serviette éponge pour la nuit). Ensuite un bon shampoing est de rigueur (ne pas rincer faire directement le shampoing), oubliez votre sèche-cheveux pour les laisser sécher au gré du vent. Si vos cheveux ont une tendance à graisser, procédez de la même façon, mais en appliquant l’huile uniquement sur les pointes.

En après-shampoing, appliquez 1 ou 2 gouttes d’huile sur cheveux bien essorés mèche par mèche en évitant les racines. Ne pas rincer.

En soin quotidien sur les cheveux secs, chauffer quelques d’huiles en frottant vos mains et caresser vos pointes en évitant bien évidemment les racines. On laisse au placard les fers à lisser et le sèche-cheveu.


Ah je sens d’ici les embruns de la mer, la douceur des rayons de soleil et au loin le bruit des grillons. Je ne sais pas vous, mais moi je suis prête à affronter cette saison délicieuse bon encore faut-il que le fameux anticyclone des Açores daigne se déplacer un peu pour nous apporter cette douceur de l’été tant attendue le reste de l’année. Profitez, chouchoutez-vous et prenez du bon temps !!!