• Soizic Huet

Le sauna : ses bienfaits et comment le pratiquer

Mis à jour : 24 janv. 2019

Après une bonne séance de sport, rien de tel qu'un bon sauna ! Me voilà installée dans la cabine de sudation, sur mon bout de serviette avec mon maillot de bain synthétique me collant à la peau, prête à profiter de ce moment de chaleur.

Quand tout à coup, un monsieur bien portant ouvre en grand la porte et lance à l'assemblée (oui nous étions déjà bien empilés à l'intérieur) un tonitruant bonjour, mais il ne s'arrête pas là et se dirige avec 2 bouteilles d'eau minérale dont l'une sans étiquette, vers le poêle à sauna. Il nous demande si cela ne nous dérange pas s’il verse la mixture de sa bouteille sur le poêle tout en joignant le geste à la parole et hop nous voilà avec la gorge aussi asséchée après la traversée du désert d'Atacama. J'étais effarée et cela a du se voir, car il se tourne vers moi et d'une voix de ténor me rassure : « faut vous inquiétez, c'est juste quelques gouttes d'huiles essentielles d'eucalyptus mélangées à de l'eau, c'est bon pour les bronches ».

Bien évidemment, je ne pouvais pas rester les bras ballants et j'ai profité de ce moment confiné et de promiscuité pour lui rappeler les bienfaits et surtout comment on utilise un sauna dans les règles de l'art.



Les bienfaits du sauna


Nous avons tous eu l'occasion d'utiliser un sauna ou du moins nous savons que la température est élevée (entre 80° et 100°). Souvent le sauna sera en compétition avec le Hammam alors que les bienfaits de l'un et l'autre sont différents. C'est comme comparer une moto avec un side-car ou une raclette et une tartiflette,ça se ressemble, mais cela n'a rien à voir.



Avant tout, une séance de sauna est un moment de détente pour le corps et l’esprit. Et tout le bénéfice du sauna réside dans la température extrême à laquelle on soumet son corps, et à l’alternance chaud/froid.

L’air chaud entraîne la pression sanguine qui s’accélère, la circulation lymphatique qui est restimulée, la vasodilatation qui est à son comble… La peau se met à transpirer intensément, cela permet l’ouverture des pores et le nettoyage de l’organisme. Puis la douche froide entraine à l’inverse la vasoconstriction. L’action du froid resserre les pores de la peau et revitalise le corps.

C’est cette alternance chaud/froid (vasoconstriction/vasodilatation) qui stimule l’ensemble du corps et aide au renforcement des défenses immunitaires en préparant le corps aux froids hivernaux.



Liste des avantages d’une séance de sauna :


• Stimule la circulation sanguine ce qui va aider au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire.

• Détends les muscles, soulage rapidement les muscles après une séance de sport.

• Diminue les raideurs des articulations.

• Le sauna met le corps dans un état de «fièvre artificielle» qui stimule le système immunitaire et entraine une production accrue de globules blancs et d’anticorps afin de lutter contre les maladies. Pratiqué régulièrement, le sauna permettrait même de se protéger des épidémies de grippe et autres virus.

• La sudation chasse les toxines et les acides accumulés dans l’organisme.

• Véritable aide pour nos «éliminateurs» naturels : les reins et le foie.

• Antistress : Il calme les nerfs et élimine les tensions en secrétant des endorphines.

• Combat les problèmes de peau: acné, psoriasis, eczéma, urticaire

• Stimule le système lymphatique, ce qui fait un bon anti-cellulite.

• Diminue la toux en cas de bronchite

Alors, pour profiter de tous ces bienfaits revoyons l'art et la manière d'utiliser un sauna.




Le protocole à respecter avant, pendant et après le sauna :


• Prendre une douche chaude pour que le premier passage au sauna ne serve pas à réchauffer le corps et donc que le sujet puisse atteindre une sudation rapidement.

Se sécher, on ne rentre pas mouillé dans un sauna.

• On évite les matières synthétiques, l'idéal étant d'être nu sinon on s'enveloppe dans une serviette en coton léger (type fouta).

• Rester allongé en gardant les jambes au même niveau que le bassin.

• Vérifier l’évaporation de la sudation sur les jambes dans le sauna.

• Rester dans le sauna entre 5 et 15 minutes (maximum).

• Prendre une douche froide puis se sécher.

• Se mettre au repos bien couvert 2 fois plus longtemps que le temps de sauna.

• Recommencer 2 autres fois.

• Prendre le temps de se reposer.

Bon je reviens au monsieur avec sa bouteille d'eau sans étiquette, oui l'autre bouteille,c'était pour boire et donc pour ne pas les confondre (tu m'en diras tant !). Il faut savoir que les huiles essentielles aux si belles vertus sont liposolubles et par conséquent ne se mélangent pas avec l'eau, de plus elles sont inflammables alors on ne met même pas quelques gouttes sur le poêle au risque de se retrouver avec un feu de la saint Jean à l'intérieur. Bon j'enfonce le clou, mais les huiles essentielles perdent leurs propriétés quand elles sont chauffées, je reviendrai dans un prochain article sur ce sujet.

Et voici la partie pour les scientifiques avec un petit rappel de physique et les réactions de l'eau et de l'air.



Pourquoi l'air du sauna semble-t-il plus sec et chaud quand on verse de l'eau sur le poêle ?


Si on verse de l'eau sur les pierres d'un sauna, vous avez plus chaud alors que la température reste identique, car l'air contient alors plus d'eau chauffée : la quantité d'eau en suspension dans l'air est plus importante et elle transmet alors plus massivement sa chaleur à votre corps; et deuxièmement, cette plus grande transmission de chaleur se fait plus facilement, car l'humidité plus importante se colle plus aisément à votre peau et permet ces échanges de chaleur par conduction directe (goutte d'eau --> eau corporelle). Si on continue à verser de l'eau sur les pierres, les molécules d'eau gazeuse ainsi formées vont remplir de plus en plus l'air du sauna, et à partir d'un certain moment ces molécules vont commencer à s’agréger entre elles, repassant progressivement de l'état gazeux à l'état liquide. Si le processus se poursuit, l'agrégation de molécules d'eau sera telle que l'on pourra les voir à l'œil nu sous forme de fines gouttelettes. Ce sera alors un sauna devenu hammam, intenable et dangereux.




Oh j'entends d'ici des petites voix qui s'élèvent et me font remarquer que c'est bien beau tout ça, mais nous n'avons pas tous la possibilité d'avoir un sauna à porter de main alors comment faire pour profiter des bienfaits de la chaleur ?

En effet après une séance de sport, une journée harassante qui donne la sensation d'avoir été écrasé par un rouleau compresseur ou simplement quand on sent son organisme surchargé (après les fêtes par exemple), il est bien de donner un petit coup de main pour aider notre corps à éliminer nos toxines.

• Faire couler un bain à une température comprise entre 37° et 40° (vous devez pouvoir mettre vos orteils sans vous sentir à la place d'une langouste avant le grand saut dans la marmite)

• Ajouter une bonne cuillère de bicarbonate de soude

• Allumer quelques bougies (ça c'est juste pour l'ambiance, mais c'est tellement bon !)

• Plongez-vous dans votre bain et profitez.

• Frictionnez-vous et enfilez vos chaussettes en laine tricotée par une tante à tendance daltonienne, votre pyjama en pilou et pourquoi pas votre foulard porte bonheur.

• Telle la princesse au petit pois, glissez-vous dans votre lit avec toutes les couvertures glanées au fond des tiroirs,

• Profitez pour écouter votre musique fétiche, lisez cette revue où les images se suffissent à elle-même, lisez le dernier livre si romantique, mais que vous n'osez pas ouvrir dans les transports en commun, «mattez» une série qui vous transporte aux pays des dragons ou des héroïnes sans peur et sans reproche. Bref, évadez-vous !

• Au bout de 10 bonnes minutes, vous allez ressentir les gouttelettes coulées sur votre front et le reste du corps. Çà y est le mécanisme du sauna maison est en action !!

Moi je ne sais pas pour vous, mais là je me ferai bien un petit sauna !


J'espère que cet article vous a plu ! A la semaine prochaine ;)

©2018-2019 by Soiz' Naturopathe. Tous droits réservés. Mentions Légales