• Soizic Huet

L'argile : notre plus vieille alliée

Mis à jour : 3 janv. 2019

Saviez-vous que l’argile est utilisée depuis la nuit des temps ? Les Égyptiens s’en servaient pour soigner blessures et maladies. Certes, maintenant nous nous en servons surtout comme base de produits cosmétologiques et pourtant ses vertus ne sont plus à démontrer dans divers domaines : contre la douleur, les problèmes de peau, les troubles gastriques et même l’entretien de la maison. Alors, allons à la découverte de cette belle richesse provenant de la terre.

En France, on n’a pas de pétrole, mais on a de l’argile !

Issue de la décomposition de roches sédimentaires, l’argile s’est gorgée au fil des siècles de minéraux et d’oligo-éléments ce qui en fait une boue d’une richesse extraordinaire. De par sa composition riche notamment à 50 % de silice, élément indispensable à la santé de nos articulations, du système immunitaire, de la peau, des os, des cheveux, des dents et des ongles. Ce n’est pas un hasard si les animaux se roulent dans la boue (bon hormis mon chat qui se roule sur la terrasse en béton).




Pourquoi l’argile est-elle si bienfaisante ?


· Elle reminéralise donc l’organisme => nos articulations lui disent merci

· Propriété de chélation => absorbe les toxines, les fixe et facilite leur élimination par les reins

· Cicatrisante, adoucissante => pas mal pour retrouver une peau de bébé

· Antalgique et décontractante => soulage efficacement les douleurs

· Antiseptique et bactéricide => éliminent les virus et les bactéries tout en préservant les cellules saines

· Action antiacide => au niveau des personnes souffrant de RGO (remontée gastro-œsophagienne)



Quelle argile et pour quel emploi ?


On trouve sur le marché des déclinaisons d’argile verte, blanche ou rose, mais avec l’argile verte de type montmorillonite vous couvrez tous les besoins. Tout d’abord la qualité de l’argile est importante, elle doit être 100 % pure et naturelle, et séchée au soleil. Si vous l’achetez en vrac elle doit impérativement être dans un bocal en verre fermé et surtout pas en contact avec du métal ! (effet de chélation).

L’argile se présente sous différentes formes selon l’usage voulu.

· L’argile ultra-ventilée => idéale pour les peaux très sensibles ou encore pour les dents.

· L’argile surfine (grain plus gros) => convient à peu près pour tout.

· L’argile fine => pour les applications locales.

· L’argile concassée => indiquée pour les cataplasmes.

· L’argile en pâte (prête à l’emploi) => très pratique en cas de déplacement.




Comment préparer la pâte d’argile ?


C’est très facile à préparer. Il suffit de rajouter un peu d’eau faiblement minéralisée afin d’obtenir une pâte souple. En règle générale, je mets un peu moins de liquide par rapport à l’argile, je laisse reposer sans remuer pendant 30 minutes en ayant recouvert mon récipient d’une gaze. Attention ne jamais utiliser de métal !! Munissez-vous d’une cuillère en bois ou en plastique et d’un récipient en verre, en terre, en céramique.



Les applications externes


· Cataplasme et compresse => a une action revitalisante sur les organes, mais aussi inflammatoires et décongestionnante. Il est donc recommandé en cas de maux de gorge, de brûlures, d’arthrose, de rhumatismes, de maux d’estomac ou de foie, de crampes, blessures sportives ou hématomes … Utilisez de l’argile concassée et des bandes de gaze, appliquez directement en couche épaisse l’argile sur la zone douloureuse en la recouvrant d’une gaze ou d’un linge en coton. Gardez le cataplasme jusqu’à ce qu’il soit sec ou chaud, signe que l’argile est saturée de déchets et qu’il doit être retiré. Bien entendu l’argile utilisée doit être jetée. Son efficacité dépend de la régularité d’utilisation (n’est-ce pas sœurette ?). L’argile a cette particularité de dénicher les déchets en profondeur donc au fur et à mesure on augmente l’épaisseur de la couche (1/2 cm pour commencer à 2 cm).

La compresse sera utilisée en cas de coups de soleil ou d’une otite, pour cela on imbibe la compresse de la crème argileuse, on essore et on laisse poser.

· Masque => ce masque purifie la peau lui donne un coup d’éclat et atténue les imperfections. Utilisez de l’argile ultra-ventilée et remplacer l’eau par un hydrolat (eau florale) pour ma part, je complète ce moment en mettant au frais 2 lingettes en bambou imbibé d’hydrolat de fleur de bleuet que j’applique sur mes yeux en même temps que le masque (idéal pour les poches et un regard plus pétillant). J’aime bien l’hydrolat d’hélichryse italienne appelée aussi l’immortelle. Je mets 3 bonnes cuillères d’argile et je rajoute 2 cuillères d’hydrolat, je laisse poser 30 min sans remuer pour l’appliquer au pinceau en évitant le contour des yeux. Si c’est trop liquide, je saupoudre ma préparation jusqu’à avoir la bonne consistance. Je laisse poser 10 bonnes minutes en faisant que l’argile ne se dessèche pas, si c’est le cas je l’humidifie avec mon spray d’hydrolat.


Petit conseil : Afin d’éviter de boucher vos canalisations, prenez une petite bassine et enlever le plus gros du masque à l’eau claire contenue dans la bassine pour la jeter dans vos plantes.


· Bains => ils adoucissent la peau, détendent et soulagent les douleurs rhumatismales. Il suffit d’ajouter 4 cuillères à soupe (en bois ou plastique) à l’eau du bain et de s’y immerger pendant 15 à 20 minutes.

· Shampoing sec => c’est un shampoing sec parfait et sans danger pour les cheveux. Saupoudrez une cuillère à soupe d’argile fine, laissez reposer et brossez la tête en bas. Vos cheveux seront propres et brillants.

Je vous assure que l’utilisation de l’argile est infinie notamment en interne, mais sur recommandation d’un naturopathe dans le cadre d’une consultation.



Précautions d’usage


· L’argile ne doit jamais être appliquée sur le ventre ou les reins pendant la digestion. Il faut attendre au minimum 2 heures après les raps pour la pose d’un cataplasme sur ces zones.

· Jamais d’application de cataplasme sur le bas-ventre pendant les règles

· Jeter l’argile utilisée, car celle-ci est chargée de toxines.

· Continuer le traitement jusqu’à disparition des symptômes.

· Une aggravation des symptômes au début de traitement est possible. Pas de panique, c’est une réaction normale lors de l’évacuation des toxines.

· Jamais de contact avec le métal.


Source :

L’argile, c’est malin d’Alix Lefief Delcourt aux éditions Leduc.S

En forme grâce à l’argile ! de Cécile Baudet aux éditions Terre vivante

©2018-2019 by Soiz' Naturopathe. Tous droits réservés. Mentions Légales